Category Archives: Press Book

Bonnes vacances à tous et à l’année prochaine

Campagne d’abonnement 2017/2018 from RCTofficiel on Vimeo.

Abonnements RCT 2017 -2018 : Devenez “SOCIO RCT” avec les Fadas Toulon

Campagne_Abonnement_1250x420
Le Rugby Club Toulonnais vient de dévoiler ses tarifs pour l’abonnement 2017/ 2018. Cette campagne d’abonnement est placée sous le signe du renouveau (nouveaux avantages, nouveaux tarifs, nouveau staff, nouvelle tribune)
Afin de vivre l’expérience et l’aventure de cette nouvelle saison, l’association les Fadas vous propose de vous abonner par son intermédiaire et lance en parallèle sa campagne d’adhésion .
Pour cela des permanences seront organisées au local de l’association , rond point Bonaparte à partir du lundi 22 mai et jusqu’au 17 juin 2017 mai selon les modalités suivantes :
  • Les Lundi mercredi et vendredi de 10h à 13h et de 15h à 18h30 (nocturne le vendredi jusqu’à 22h)
  • Le samedi de 10h à 13h
Documents à fournir :
Carte d’identité, RIB
Formulaire d’abonnement à remplir =>https://drive.google.com/file/d/0B7…
le cas échéant, autorisation de prélèvement SEPA =>
Solutions de paiement en 3, 4 ou 10 fois.
Paiement possible aussi par CB ( sans facilité de paiement en, paiement de la totalité de l’abonnement
A noter plus particulièrement l’offre « Pack Famille » avec la gratuité en tribune Delangre pour les enfants de moins de 12 ans, ou encore une offre « Etudiant » à 99 € l’abonnement en ailerons et la possibilité pour chaque abonné de devenir « Socio » du RCT
LES EXCLUSIVITÉS ABONNÉS :
– Une place réservée et nominative (autocollant avec votre nom sur votre siège) pour assister aux 16 matchs a domicile.
– La possibilité de conserver son siège d’une saison sur l’autre.
– La priorité d’achat sur les matchs de phases finales.
– 15 % de remise dans les RCT Store et au RCT Café.
– 20% de remise sur les places les jours de matchs (sous réserve de disponibilité).
– Priorité sur la réservation de places de parking.
– Accès a des entrainements privatifs.
– 500 points crédités sur la carte de fidélité.
– Des offres promotionnelles chez des entreprises partenaires.
– La réception des newsletters par mail et des infos par sms.
– Le nom de l’abonné sur les écrans géants du stade le jour de son anniversaire.
– Des cadeaux RCT lors de la remise de la carte d’abonnement…
Les Fadas lancent en parallèle leur campagne d’adhésion pour la saison 2017 2018
Le coût de la cotisation annuelle à l’association est fixé à 15 € et permet en autres avantages :
  • la participation à une aventure humaine unique autour d’une passion commune
  • la possibilité de bénéficier de places gratuites au stade Mayol tout au long de l’année dans le cadre de la bourse solidaire aux abonnements
  • la possibilité d’acheter sans se déplacer et sans attendre des places pour les matchs de Top 14 et de Hcup
  • la possibilité de bénéficier lors de chaque grand évènement d’un service de permanences (délocalisations, coupe d’europe, finale Top 14) et de pré-réservation.
  • la participation à des manifestations diverses et variées tout au long de l’année (pot de bienvenue, beaujolais, galette des rois , accueil des supporters adverses, déplacements de supporters, journée de fin d’année)
  • l’accès à nos offres lors des déplacements de supporters (En avion, en train, en bus)
Vous pouvez adhérer à l’association et rejoindre l’association lors de nos permanences jusqu’au 23 juin juin ou bien <a>directement en ligne => https://www.helloasso.com/associati…
Campagne_Abonnement_1250x420Retrouvez le guide de l’abonnement 2017/2018 en cliquant sur le lien suivant => http://www.rctoulon.com/wp-content/uploads/2017/05/Prez_abo_2017_2018.compressed-1-2.pdf

Demi Finale TOP 14 Permanence Places de Stade

lnr_visuel_article_dm-1305x735Le Rugby Club Toulonnais vient de sortir victorieux du barrage et rencontrera La Rochelle en demi finale du Top 14, le vendredi 26 mai à 21h à l’Orange Velodrome.

Les places pour la demi finale seront disponibles auprès des Fadas du RCT lors d’une permanence unique le samedi 20 mai de 15h à 18h au local de l’association selon les modalités suivantes :

  • Vente prioritaire aux abonnés sur présentation de leur carte (2 places par abonnés)
  • Création d’une liste d’attente pour nos adhérents non abonnés.

Tarifs

Virage Sud 20, 35, et 50 €

A noter : Les Fadas lanceront la campagne d’abonnement le lundi 22 mai au local de l’association. Plus d’information à venir dans le week-end.

Histoire d’une double trahison

montage_09

La semaine qui s’achève fut forte en émotions et déceptions.

Il y a d’abord eu cette fusion-abomination, pardon fusion-absorption, du Racing 92 de Jacky L. sur le Stade Français de Thomas S. Un rachat donc, qui montre la face la plus dégoûtante, lâche, cruelle, répréhensible d’un rugby-business dénué de tout sentiment. On s’essuie les pieds sur la passion, l’amour, l’engagement des supporters parisiens et franciliens, et enfin on détruit nombre d’emplois sportifs et administratifs sans plus sourciller que pour l’achat de sa dernière Rolex.

Oui, à la famille du rugby, vous filez la gerbe, Jacky L. et Thomas S., car le rugby, c’est la passion, l’amitié, la tolérance, la convivialité, le coeur, des valeurs qui vous font manifestement défaut à tous deux. Nous ne pouvons qu’espérer que nos amis supporters parisiens et franciliens gagneront la bataille contre votre « certaine idée » du rugby. Les Fadas leur apporteront tout le soutien nécessaire à leur lutte.

FLASH SPECIAL : fusion abandonnée !!!! Bravo à toutes celles et ceux qui se sont mobilisés pour empêcher cette ignominie !!!

Puis, il y a la trahison qui se fait plus discrète, plus souterraine, plus hypocrite. Vous pensiez que le tout-Toulon était uni derrière son équipe de rugby ? Que nenni !

Certains commerçants des environs du stade ont fait circuler une pétition contre le fonctionnement du local associatif des Fadas du RCT, association loi 1901 à but non lucratif. Un lieu de vie où aiment se retrouver nos adhérents afin de créer du lien social et partager des moments de convivialité autour de notre amour commun pour le RCT et pour le rugby en général. Un lieu de vie où nous aimons recevoir les clubs de supporters adverses, autour d’un buffet-apéritif de l’amitié, afin de montrer Toulon sous son image la plus accueillante et chaleureuse. Un grand nombre d’entre eux sont d’ailleurs au fil des saisons devenus nos amis et ont pu constater, et faire passer le mot, qu’à Toulon, nous ne sommes pas les « voyous » que certains nous croient être.

Les nombreux témoignages enthousiastes que nous avons eu de supporters français et étrangers ayant passé un week-end inoubliable à Toulon, où nous les avons reçus comme des amis, voire de la famille (« famille du rugby » même s’il n’est pas sûr que ces mots aient un sens pour nos détracteurs) contribuent au rayonnement touristique national et international de la ville de Toulon. Forts de cette expérience positive, beaucoup reviennent d’une année sur l’autre. Notre action dépasse donc le cadre du rugby, mais pour le voir, il faut être capable de prendre un minimum de hauteur.

Ces succès d’accueil ont manifestement engendré de nombreuses jalousies car nous devons maintenant nous défendre d’accusations mensongères et diffamatoires qui ont trouvé un écho dans la vidéo postée sur la page FB du Corsaire Pub.

Donc pour répondre le moins rébarbativement possible aux principales accusations (étant donné que nos adhérents – les seules personnes à qui nous devons des comptes en termes moraux – seront informés plus en détails par email) :

– bravo, le corsaire pub (mais cela vaut aussi pour les autres pétitionnaires s’ils existent) connaît la différence entre un commerce et une association loi 1901 à but non lucratif, mais peut-être pas dans toutes ses subtilités. Nous ne payons pas de taxes commerciales, ce qui serait un non-sens car notre but est non-lucratif, mais nous payons bien des taxes foncières (taxe d’habitation, taxe sur les ordures ménagères) en tant que locataires de notre local associatif ;

– bravo, le corsaire pub paye des droits à la SACEM. Et bien, nous en payons aussi (contrat annuel). La différence, c’est qu’au local associatif, la musique qui est diffusée provient le plus souvent de nos cordes vocales, car oui, dans la tradition des 3e mi-temps, nous CHANTONS tous ensemble ! Il n’existe pas (à notre connaissance) de taxe sur l’utilisation des cordes vocales – un jour, sait-on jamais….
Ah, et nous devons aussi souligner les dénonciations à la SACEM que nous avons dû subir : pas de chance pour vous les terribles guerriers anonymes du plantage de couteau dans le dos, nous étions (et sommes toujours) en règle.

– bravo, le corsaire pub est soumis au RSI. Ce que Loïc « oublie » de dire, c’est qu’il s’agit d’une cotisation personnelle, individuelle, liée à une personne physique (et non pas à un établissement), visant à se constituer une retraite ou une assurance maladie…. c’est à dire rien à voir avec des bénévoles qui ont cotisé, ou qui cotisent individuellement, pour le système par répartition.

– bravo, le corsaire pub possède une licence IV (alcools en tous genres), le local associatif ne possède qu’une licence II (bières et vins) et s’y tient scrupuleusement.

– bravo, le corsaire pub peut accueillir tout public, le local associatif des Fadas peut accueillir ses adhérents (instauration d’un système de contrôle d’accès), ainsi que ses invités que sont les clubs de supporters adverses, étant donné qu’il s’agit là tout l’intérêt d’un club de supporters. Barrer l’accès aux visiteurs du club adverse serait un non-sens. Leur nombre reste cependant assez limité grâce à l’action conjointe de la LNR et de Canal + travaillant d’arrache-pied afin que les horaires des matches de Toulon ne permettent pas le déplacement des supporters adverses.

– bravo, le corsaire pub nous accuse de non-transparence, mais il n’a jamais pris la peine de venir assister à l’une de nos Assemblées Générales où il aurait eu le détail de notre comptabilité. Comptabilité qui est vérifiée et que nous présentons chaque années à nos adhérents.

– bravo, le corsaire pub a des charges, le local associatif des Fadas en a aussi, outre le loyer, nous devons payer les charges de copropriété, factures d’eau, d’électricité, la location du parvis à la mairie de Toulon, l’abonnement internet France Telecom, les abonnements aux chaînes diffusant du rugby (Canal +, Bein… qui ne nous sont pas offerts), les groupes d’artistes, la télésurveillance du local, les charges de copropriété, la TVA, la redevance TV, les droits d’accises…

Ah, clou du spectacle, nous avons fait vérifier notre situation par un cabinet d’experts qui a validé notre fonctionnement en terme de légalité et de concurrence. Les documents sont tenus à disposition.

Bien, maintenant, que les détails techniques ont été passés en revue, nous en venons à la conclusion, qui vaut pour les 2 trahisons.

La différence entre vous, commerçants et faux-amis, et nous, association loi 1901 à but non lucratif, est la même qu’entre Jacky L./Thomas S. et les associations de supporters parisiens et franciliens.

Vous vous servez du RCT, du Stade Français et du Racing 92 pour vous faire du fric (étant commerçants, nous ne pouvons vous en blâmer, ce sont vos méthodes de diffamation qui posent problème) et avoir du client facile les jours de match, tandis que nous, nous servons le RCT, le Stade Français et le Racing 92, nous nous efforçons de porter haut les couleurs de nos clubs en France et en Europe, nous accueillons les supporters adverses en tant qu’amis, non en tant que vaches à lait.

Et ça, ne vous y trompez pas, ils l’ont bien compris, sans qu’on ait eu à leur sussurer quoi que ce soit au creux de l’oreille (contrairement à ce que vous semblez penser dans votre paranoia et jalousie maladives), et c’est la raison pour laquelle ils viennent trouver chez nous du lien social, une convivialité, une fraternité, qui manquent de plus en plus dans un monde dominé par un business impitoyable où l’humain n’a quasi même plus une valeur marchande, à mille lieux des valeurs du rugby, que vous, commerçants, ne semblez pas vraiment défendre dans vos agissements envers notre association.

Nous quittons le local associatif pour diverses raisons que seuls nos adhérents sont en droit de connaître, et nous allons nous installer dans un établissement dont le nom reste à dévoiler. Il ne s’agit en aucun cas d’un échec, car nous avions tous les feux verts légaux pour continuer, et notre association a d’ailleurs récemment été agréée par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative (qui n’aurait sans doute pas agréé des voyous faussant la concurrence, n’est-ce pas ?) Quelle sera votre prochaine attaque contre nous ? La jalousie car nous parviendrons à attirer des supporters qui vous bouderont peut-être ? Quand on est en situation d’échec, on cherche un bouc-émissaire. Une association qui n’ouvre son local que 20 jours/an en est un d’une facilité déconcertante.

Nous ne nous sommes pas rendus au RDV du samedi 17 mars, non par manque de courage ou de transparence mais car 1) l’invitation sonnait un peu trop « tribunal populaire rappelant des heures un peu sombres de notre histoire » à notre goût et 2) nos adhérents sont les seuls à qui nous devons rendre des comptes.

Ah, au fait, en dehors des buffets de l’amitié offerts pour accueillir les clubs de supporters adverses (gratuits pour ces derniers, mais payés par l’association), nous faisions travailler des commerçants locaux (food trucks tels que le Burger Times, le Cade-Man…., revendeurs sur le marché tels que Michel et Maria….) qui venaient, avec autorisation, vendre leurs produits devant notre local. Avez-vous pris cela en compte dans votre « réflexion » de commerçants ou seuls quelques egos un peu trop larges ont été pris en compte par cette démarche pétitionnaire ?

Oh, et lorsque nous fermions notre local associatif, bien avant vos heures de fermeture habituelle, nous avions l’habitude d’envoyer les supporters adverses chez vous, oui vous qui nous avez attaqué. Il est probable que nous vous avons fait gagner des clients, ironique n’est-il pas ?
Et bien, dorénavant, il est probable que les soirées se finissent fort tard, adhérents et supporters adverses réunis, dans notre nouveau lieu de vie associative.

Les Fadas du RCT, bien rugbystiquement

11221278_10207473756787788_4033324277671435090_n